Carmina Burana

Dimanche 24 mars à 17 h

Église Saint-Michel

Une version « originale » de l’œuvre mythique de Carl Orff pour chœur, solistes, deux pianos, percussions et voix d’enfants.

Carmina Burana signifie « Chants de Beuern » du nom d’un manuscrit découvert en l’abbaye de Benediktbeuern : le codex burana. Toutefois, lorsque l’on évoque le titre de Carmina Burana, on ne peut éviter l’incontournable, l’œuvre de Carl Orff qui semble être la seule ayant eu l’honneur de porter ce titre. On ne peut non plus occulter la mauvaise image associée à cette œuvre et la réutilisation politique qui en a été faite par le 3e Reich et le mouvement nazi. Notre projet ne vise pas à justifier ou à entrer dans une quelconque polémique car la pièce de Orff existe et possède des qualités musicales qui, à elles seules, méritent que l’œuvre soit reconnue.

Passionné d’histoire et du Moyen Âge, Carl Orff a retenu 24 des 315 textes du manuscrit originel pour composer ses Carmina Burana. Il n’a en revanche pas utilisé les mélodies d’origine, ignorant probablement les règles de l’écriture neumatique du Moyen Âge. Carl Orff n’a pas souhaité reconstituer un monde médiéval authentique, il s’en est inspiré et a construit une cantate imposante faisant appel à un instrumentarium et à des forces musicales typiques du 20e siècle, bâtie sur un texte dans lequel il est question de la nature éphémère de la vie, de la fragilité du pouvoir, mais aussi des plaisirs de l’alcool, de la chair, du jeu.

La version de l’œuvre de Orff que nous avons choisie est moins grandiloquente que la célèbre version « orchestrale », cette transcription fait appel à deux pianos, des percussions et les voix : 3 chanteurs solistes, des voix d’enfants et un grand chœur, son caractère est plus dynamique et rythmique que celui de la version originelle.

En complément à cette œuvre, nous vous proposons de découvrir un magnifique texte de Jacques Prévert, « Hommage à Carl Orff », et un grand moment du répertoire français pour deux pianos « Danses sacrée et profane » de Claude Debussy.

Les interprètes

Anne Magouët, soprano

Adrian Brand, ténor

Vincent Bouchot, baryton

Hélène Leloup, piano

Clément Gélébart, piano

Chœur Ars Viva d’Évreux

Classe de percussions du CRD d’Évreux (Nikola Krbanjevic)

Chœur d’enfants de CHAV/CRD d’Évreux (Samuel Burki)

Bruno Boterf, direction musicale

Le programme

Carl Orff

Carmina Burana